Stockage de l’eau de pluie en citerne souple

Stockage de l'eau de pluie en citerne souple

Chaque litre d’eau de pluie utilisé réduit les dépenses du propriétaire. Cela réduit les factures d’eau et permet d’obtenir de l’eau propre pour cuisiner et boire gratuitement. Dans certains cas, un système de collecte de l’eau de pluie et son stockage en citerne souple peut réduire jusqu’à 50 % la consommation d’eau domestique. Bien entendu, la quantité de cette eau qui peut être employée dépend du type de système et du volume du réservoir de stockage, ainsi que des besoins d’utilisation du ménage. Une filtration et une purification supplémentaires peuvent être nécessaires avant que l’eau de pluie ne puisse être utilisée par l’homme.

Arrosage du jardin

Certaines maisons utilisent des centaines de litres d’eau potable chaque année pour arroser leur jardin, soit par des tuyaux d’arrosage ou des arrosoirs, soit par des systèmes d’arrosage automatiques. Actuellement, le temps est de plus en plus erratique. Il passe radicalement d’une vague de chaleur à la mousson en quelques jours. Cela rend les propriétaires dépendants des systèmes d’arrosage des jardins pour irriguer leurs pelouses, leurs cultures et leurs plates-bandes. L’augmentation des précipitations moyennes dans certaines régions signifie qu’il y a potentiellement plus d’eau de pluie disponible à tout moment de l’année. Les individus pourront l’utiliser s’ils ont les moyens de la stocker, avec une citerne souple, par exemple. Les plantes préfèrent l’eau de pluie à l’eau du réseau parce qu’elle est naturellement douce et sans chlore.

Lavage de voiture

Un tuyau d’arrosage moyen consomme environ 10 litres d’eau par minute, tandis qu’un seau domestique peut en contenir 15 litres. Il n’est donc pas surprenant si un propriétaire peut facilement employer de 10 à 100 litres d’eau chaque fois qu’il lave sa voiture, la moyenne étant de 35 litres. Il s’agit d’un débat ouvert sur la question de savoir si le lavage au tuyau ou au seau est plus économique en eau. Certaines personnes affirment que le recours à un tuyau est moins coûteux que le lavage avec un seau. Que cela soit correct ou non, les individus utilisent souvent l’eau qui vient de la distribution classique, soit de l’eau purifiée et potable qui est traitée pour la consommation humaine. L’usage de l’eau de pluie stockée en citerne souple pour laver les voitures est alors beaucoup plus respectueux de l’environnement et permet de faire encore plus d’économies. N’importe quel nettoyeur de vitre préférerait l’eau de pluie pour donner un fini propre, sans trace ni tache.

Remplissage des étangs et autres caractéristiques du jardin

Les étangs sont également beaucoup mieux alimentés en eau de pluie en raison de la nature douce de celle-ci. Du fait qu’elle est exempte de résidus de chlore, l’eau de pluie ne peut nuire à la faune. Ainsi, si un propriétaire possède ce genre de petit coin dans son jardin, il est vivement conseillé de ne pas utiliser l’eau courante.

Chasse d’eau des toilettes

À la maison, l’utilisation la plus courante de l’eau de pluie est dans la chasse d’eau des toilettes. Pour ce faire, elle n’a besoin que d’une petite filtration pour éliminer les débris et les particules qui pourraient décolorer l’eau ou bloquer les vannes. Les toilettes plus anciennes peuvent employer jusqu’à 13,6 litres par chasse d’eau, alors que celles modernes à chasse d’eau écologique n’en utilisent que 4 litres. Malgré cela, une personne adulte consomme en moyenne 34,5 litres dans les toilettes chaque jour, un volume qui peut rapidement augmenter dans les familles nombreuses. Dans ce cas, l’investissement nécessaire pour relier un système de collecte des eaux pluviales à la citerne des toilettes sera rapidement amorti.

Utiliser l’eau de pluie dans les toilettes présente tout de même certaines contraintes. Effectivement, un bon système de récolte peut, certes, disposer d’un système de filtration capable d’éliminer les particules fines, mais cela ne concerne pas pour autant les bactéries et les autres micro-organismes. Bien que ce ne soit pas un vrai problème pour la plupart des utilisations, lorsque l’eau est sous forme de vapeur (c’est-à-dire la vapeur du bain ou de la douche), ces organismes peuvent être facilement ingérés. Ce n’est pas donc très recommandé de se laver à l’eau de pluie. Toutefois, si nécessaire, l’eau récoltée peut être filtrée et traitée selon les normes de l’UE en matière d’eau de baignade. Pour ce faire, il y a la méthode de désinfection par UV. Elle est sûre, fiable et ne nuit pas à la qualité de l’eau. En général, ce système n’est utilisé que là où il n’y a pas d’eau courante, car il est coûteux à installer.

Lavage du linge

L’eau de pluie récoltée est également excellente lorsqu’elle est utilisée pour laver les vêtements. Naturellement douce, elle consommera moins de détergent et empêchera l’accumulation de tartre, prolongeant ainsi la durée de vie de la machine à laver. Encore une fois, à cette fin, l’eau n’aura besoin que d’une bonne filtration mécanique, idéalement à moins de 0,5 mm (500 microns). La réduction de la quantité d’eau employée dans la machine à laver représentera une économie significative pour la plupart des familles. Il s’agit de l’une des principales utilisations domestiques de l’eau de pluie, après la chasse d’eau des toilettes.

Nettoyage ménager général

L’eau de pluie peut aussi être utilisée pour tous les types de nettoyage, à l’intérieur comme à l’extérieur. Sans calcium ni chlore, elle est idéale pour le lavage des sols, des fenêtres, etc., et ne laisse pas des taches ou des traces. Il existe même des entreprises qui gagnent leur vie en collectant et en filtrant l’eau de pluie qui sera ensuite vendue à des laveurs de vitres professionnels.

L’eau de pluie est donc une véritable alliée pour les foyers. En effet, s’il y a de quoi la stocker, c’est une économie d’eau et d’argent assurée. Cependant, il faut faire attention de ne pas trop l’utiliser dans les cas où elle pourrait être ingérée, sauf après un nettoyage et une filtration par des méthodes sûres et efficaces.

Caractéristiques citernes souples

Les citernes souples, ou cuves souples, sont des solutions de stockage hors sol de différents types de liquides : eaux de pluie, engrais liquide (azote), effluents. Ces récupérateurs d’eau de pluie servent également de défense incendie avec une trappe pompier pour les équipes du SDIS. Vous trouverez de nombreux fabricant de citernes souples offrant de nombreuses contenances pour une capacité de stockage adaptée à vos besoin.
Une cuve de stockage autoportante (ou citerne souple) dispose de différentes caractéristiques techniques : il s’agit d’une cuve en tissu technique haute résistance, avec traitement anti uv. Le fait que les cuves souples soient fermées évite les contaminations et l’évaporation. Les raccords du tissu polyester sont réalisés grâce à une soudure haute fréquence, qui offre une résistance à la rupture et une solidité aux normes.