Les citernes d’eau de New York City

Les citernes d’eau de New York City

Un château d’eau de toit est une variante d’un château d’eau classique. Il est composé d’un réservoir d’eau placé sur le toit d’un grand bâtiment. À mesure que la hauteur du bâtiment augmente, la hauteur verticale de la plomberie augmente également. Ceci produit une grande colonne d’eau et le poids de celle-ci produit une très haute pression. La ville de New York City utilise ce système depuis des lustres.

Histoire

Alors que les New-Yorkais s’élançaient vers le ciel dans les années 1800, les châteaux d’eau deviennent une partie intégrante de l’ossature des bâtiments. Comme les bâtiments ont grandi de plus de 6 étages, l’infrastructure principale de l’eau ne pouvait pas supporter la pression. Des châteaux d’eau étaient nécessaires pour transporter l’eau en toute sécurité jusqu’au 7e étage et au-dessus. Bien qu’ils ressemblent à des vestiges du passé, ils sont encore très utilisés aujourd’hui. Environ 15 000 bâtiments en sont encore équipés. Il suffit vraiment de lever les yeux vers le ciel pour les voir. Ces grosses citernes font dès à présent partie du paysage New Yorkais.

Fonctionnement

En utilisant la gravité pour aider à fournir la pression d’eau, l’eau est acheminée par des tuyaux partout dans le bâtiment. Elle est dédiée à l’usage quotidien comme dans les douches et la boisson, ainsi que l’extinction d’un incendie. Le réservoir d’eau fonctionne comme la chasse d’eau des toilettes. Au fur et à mesure que le niveau d’eau diminue, une vanne à flotteur permet à l’eau de pénétrer davantage et de remplir le réservoir. L’eau est pompée du sous-sol à l’aide de pompes électriques. Les réservoirs contiennent environ 37 854 litres d’eau, avec une réserve pour un usage d’urgence. C’est un concept simple qui a peu changé au cours des siècles. Ce système est peut-être « vieux », mais il est sûr et fiable. Parfois, des structures de briques décoratives et fantaisistes sur le sommet des bâtiments peuvent être vues. Elles ont un trésor de château d’eau caché à l’intérieur.

Les réservoirs sont construits dans un délai de 24 heures et ne prennent que 2 à 3 heures à remplir. La plupart sont en bois, mais certains sont en acier. Ceux en acier coûtent plus cher à construire et à entretenir et offrent moins d’isolation. Le bois est donc le matériau de choix pour plusieurs bâtiments.

Cette matière agit comme un isolant naturel, empêchant ainsi l’eau de geler en hiver. Aucun scellant ou produit chimique n’est utilisé pour ne pas altérer l’approvisionnement en eau. Comme les réservoirs sont sur les toits, ils sont battus par les éléments, ce qui explique pourquoi ils ressemblent à des antiquités. Mais ils ont une durée de vie de 30 à 35 ans.

Bref, même dans une ville moderne et développée comme New York, il y a encore des traces du passé. Mais malgré son ancienneté, le système de châteaux d’eau sur les toits de New York marche toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *